Les startups qui ne servent à rien, un homme qui prend la mer, et la fonte de la télévision Socialiste.


Au commencement

Une startup peut aujourd’hui toucher une commission sur la sous-location illégale de caves insalubres, et personne n’y trouvera à redire si elle lance son business à grand renfort de publicité, avec un joli site Internet et une application mobile labellisée Frenchtech. Elle pourra même être saluée comme le « Airbnb de la surface de stockage entre particuliers » par les journalistes et les politiques qui s’empresseront de la mettre en avant car ils verront en elle l’innovation et la croissance, la « France qui gagne », la « France de demain ».

C’est l’histoire d’entreprises qui nous envahissent, pompent de la richesse et ne créent pas de valeur.

La débandade à Renaud (C’est l’amer qui prend l’homme)

La forme est soignée et le produit est dès lors immédiatement identifié. Et le décor est aussi planté : parce que le travail de reconstruction du champ d’origine n’est pas fait (c’est trop difficile, et ce ne serait sans doute pas vendeur), personne ne viendra faire remarquer que le port du foulard rouge ne répond pas qu’à une préoccupation esthétique, mais symbolise l’attachement de Renaud à la Commune de Paris et aux idées révolutionnaires de son grand père, ainsi qu’il l’explique dans Rouge-Gorge

C’est l’histoire d’un mec qui voulait que ses chansons soient des caresses ou bien des poings dans la gueule, mais pas sa maison de disque qui préfère discrètement en évacuer le sens politique pour ne pas choquer le bourgeois quand il sort une compil.

Socialist TV typeface Videtur finally freed

In the 1980s, the German Democratic Republic’s state television broadcasting service commissioned Axel Bertram to develop a custom typeface. The result was “Videtur,” a remarkably independent serif design that was intended to define the on-screen graphics of East German television for years to come.

C’est l’histoire d’une police de caractère dessinée exclusivement pour les postes de télévision bon marché Est-Allemands.